Quand doit-on résilier son assurance habitation ?

Les raisons de la cessation de l’assurance habitation sont aussi diverses que nombreuses. Toutefois, en règle générale, soit la prime pèse sur le budget de l’assuré, soit considère que la protection qu’il reçoit ne répond plus à ses besoins réels. Dans de tels cas, il est conseillé d’essayer d’explorer d’autres couvertures offertes par votre assureur, ou de se tourner vers d’autres compagnies d’assurance. Dans de nombreux cas, vous pouvez trouver de meilleures garanties pour mieux protéger votre propriété.

Quand est le bon moment pour mettre fin à l’assurance habitation ?

L’assuré peut décider de résilier le contrat en cas de changement de situation personnelle. Ceux-ci comprennent le divorce, la retraite, la réduction ou l’augmentation du risque, le changement d’adresse, etc. Dans tous les cas, vous pouvez résilier votre assurance habitation avec lesfurets.com. Car ce faisant, trois imprévus sont possibles.

A lire en complément : 7 coûts cachés liés au changement d'hypothèque

En vertu de la loi Hamon

Tout contrat signé le 1er janvier 2015 ou après le 1er janvier 2015 doit être conforme à la Loi Hamon. Ce dernier prévoit que le contrat établi peut être résilié à tout moment, au moins un an après sa signature. Elle a également le droit de déléguer les procédures d’annulation au nouvel assureur. En revanche, pour les abonnements effectués avant le 1er janvier 2015, il n’est possible de résilier le contrat qu’un an avant le renouvellement tacite ultérieur.

Selon la loi Châtel

Le contrat de construction à risques multiples est renouvelé par un renouvellement tacite. Pour cette raison, il n’est pas nécessaire de demander son extension, car elle est automatique. Toutefois, la loi de 2005 oblige votre assureur à déclarer vos droits dans votre avis annuel :

Lire également : New-York, le paradis de l’art déco

  • Si la date d’expiration est envoyée environ 2 mois et demi avant la date du pare-chocs La date limite de résiliation doit être spécifiée.
  • Si l’avis est reçu par l’assuré au plus 15 jours avant la date d’expiration, le nombre de jours disponibles pour résilier le contrat doit être indiqué, 20 jours à compter de la date d’envoi de l’appel.
  • Si l’avis d’expiration ne mentionne pas la date de résiliation, vous êtes libre de la choisir. Seulement vous devez attendre la date de renouvellement et choisir entre le 1er janvier et le 1er avril.

Selon le délai établi

La plupart du temps, cette date est la même que celle de l’anniversaire du contrat. Sinon, il s’agit d’un jour d’abonnement. Dans d’autres cas, il ne s’agit que d’une date définie dans les termes du contrat, qui doit être comprise entre le 31 décembre et le 31 mars. Toutefois, la résiliation de l’assurance habitation ne prend effet qu’un jour après la date indiquée sur le cachet de la poste.

Comment devez-vous résilier votre police d’assurance habitation ?

En vertu de la Loi Hamon, le souscripteur doit demander : résiliation de l’assurance habitation par lettre recommandée. Si vous louez le logement dans lequel vous vivez, un document justificatif doit être joint pour prouver qu’il est signé à un autre contrat assorti de garanties obligatoires. La résolution ne sera alors officielle qu’un mois après l’envoi de l’avis à l’assureur. En vertu de la Loi Châtel, la résolution se fait également par l’émission d’une lettre recommandée avec avis de réception. Mais cette fois, la résiliation est appliquée un jour après la date indiquée sur le cachet de la poste. Pour la résiliation de l’assurance habitation due, la demande doit être envoyée par courrier recommandé avec avis de réception. Mais dans ce cas, le délai d’attente maximum avant d’envoyer ce courrier à votre compagnie d’assurance est de 2 mois.

Quand le contrat d’assurance habitation est-il résilié par l’assureur ?

Comme vous, votre assureur est autorisé à fixer une assurance domestiques. En effet, certaines situations lui donnent le droit d’annuler le renouvellement du contrat ou de résilier immédiatement le contrat. De nombreuses raisons justifient une telle mesure, comme les fausses déclarations, les retards dans le paiement des cotisations ou le risque accru d’être couvert. À l’exception de certains cas spécifiques, la résiliation de l’assurance habitation est conforme aux conventions conclues entre l’assuré et sa compagnie d’assurance.

Partager avec: