Comment déclarer séparation à la CAF ?

Tu n’es pas marié, mais tu te sépares ? Avez-vous partagé votre vie avec votre partenaire avec qui vous avez eu des enfants, partagé un compte conjoint, vous avez acheté une maison commune ? Tu veux rompre ? La loi ne prévoit rien que nous vous expliquons comment assurer votre séparation avec votre partenaire !

Je ne suis pas marié, j’ai une maison et des enfants avec mon partenaire, je me sépare, que dois-je faire ?

Je vis ensemble comment se séparer ?

C’ est une liberté totale. La loi est silencieuse sur la séparation de cette union entre deux concubines. Ainsi, en accord avec votre partenaire, vous pouvez déterminer les conséquences de votre séparation. Veillez à être libre, cela ne vous empêche pas de prédire les conséquences de cette pause.

A lire également : Comment calculer une retenue sur salaire ?

Le Différence divorce, si vous vous séparer de votre partenaire, vous n’avez pas besoin d’aller chez le juge, il ne sera qu’entre vous. Bien sûr, il est approprié d’informer votre caisse d’allocations familiales si vous bénéficiez de prestations liées à votre vie ensemble.

Je porte, je n’ai pas droit à une indemnisation de mon ex-partenaire !

Quand il s’agit de vivre ensemble, la rupture ne peut pas être fausse, il ne vaut pas la peine de parler d’abandonner la maison conjugale, puisque la pause est libre.

A découvrir également : Quel sont les aides pour un premier bébé ?

Vous n’avez pas droit à une indemnité à la suite de cette séparation. Par conséquent, aucun avantage compensatoire ne peut être obtenu de cette séparation.

Exceptionnellement, si vous avez subi des dommages non pas à cause de la pause, mais en raison des circonstances de la rupture peut recevoir un supplément (votre conjoint vous quitte le lendemain de votre déménagement ou peu de temps après avoir engagé des dépenses importantes pour eux). Il est très difficile de prouver ce genre de dommage.

Je sépare nous avons loué notre logement, puis-je rester à la propriété ?

Si votre nom n’est pas sur le bail, vous n’aurez pas le droit de séjourner dans l’appartement si votre partenaire décide de donner des vacances. Cependant, vous pouvez reprendre le bail de votre ancien partenaire en demandant un transfert de bail à votre locateur, qui ne pourra pas refuser le transfert, à condition que vous ayez vécu avec votre partenaire pendant au moins un an et que la coexistence soit connue (relations continues, stables et bien connues).

Si ce n’est pas le cas, vous ne pouvez conserver le logement qu’en acceptant le propriétaire et en signant un nouveau bail.

Si vous êtes tous les deux signataires du bail, donnez votre autorisation seul ou ensemble. Vérifiez qu’une clause de solidarité n’est pas incluse dans le bail qui vous facturera conjointement et solidairement le paiement du loyer dû par votre conjoint après vos vacances.

Comment vendez-vous notre propriété ?

Vous collectez les biens que vous possédez (que vous avez achetés, donnés ou offerts) et il se restaure.

Mais à qui appartient la voiture, les meubles de jardin, le canapé acheté il y a 5 ans ?

Si vous n’êtes pas en mesure de déterminer qui est propriétaire d’un bien, et que vous avez acheté le bien ensemble, y compris en utilisant un compte conjoint, il sera considéré que la propriété sera à la disposition de vous entendu une manière indivise.

Donc, nous devons provoquer cette division en vous distribuant cette propriété commune si le montant résultant de la vente de cette propriété est en l’absence de preuve de l’origine des fonds que la division est égale à la division.

Nous vous recommandons de fermer le compte connecté et de partager les fonds restants dans le compte.

Si vous possédez une maison, c’est aussi une propriété indivise.

Vous pouvez décider de garder cette décision dans cette maison, et le résident des locaux devra verser à l’autre conjoint une allocation d’occupation (généralement le paiement du loyer). Dans ce cas, nous vous recommandons de contacter un avocat de votre région qui fait partie du réseau AGN pour signer un accord avec indivision créer.

Si vous voulez sortir de cette indivision, vous devez provoquer des échanges de cette indivision. Le partage peut se faire à l’amiable en acceptant votre partenaire. Votre partenaire ne peut pas s’opposer à la divulgation, si vous n’êtes pas d’accord, vous pouvez demander à un service judiciaire.

En partageant deux solutions est à votre disposition :

  • Soit vous vendez la propriété et distribuez la somme de la vente.
  • Soit vous conservez la propriété et votre partenaire vous paiera une somme d’argent correspondant à vos droits sur la propriété (la moitié de la valeur de la propriété).

Vous pouvez demander l’attribution privilégiée du bien afin que vous ayez le droit principal de rembourser la part de votre conjoint.

J’ ai dans le L’entreprise de mon ex-mari a fonctionné ?

Vous êtes dans ses affaires avec votre ex-conjoint depuis longtemps ? Avez-vous fait de son entreprise un succès avec votre travail ? Vous pouvez recevoir une somme d’argent de votre ancien partenaire.

Vous pouvez obtenir une indemnisation ou des droits dans cette entreprise en obtenant une requalification en tant que société de fait ou en invoquant la théorie de l’enrichissement injuste.

Ai-je reçu un don de mon ex-conjoint ?

Celui-ci est irrévocable. Si un divorce est un cas de révocation de dons entre conjoints, ce n’est pas le cas de la séparation entre conjoints. Par conséquent, si votre partenaire vous a donné un bien, il ne pourra pas vous le retourner en annulant ce don, le don est irrévocable.

J’ai des enfants avec mon partenaire, comment puis-je organiser la garde après la séparation ?

Vous devez choisir le lieu de résidence de l’enfant, c’est-à-dire la garde de remplacement ou exclusive avec un parent.

Avez-vous deux options ?

  • Soit organiser la garde de l’enfant, le droit de visite et la pension alimentaire sans recourir à un juge
  • Soit vous décidez de résoudre la situation en recourant à un juge.

Vous pouvez donc convenir du lieu de résidence des enfants en concluant un accord oral ou écrit qui ne sera pas soumis au juge pour réglementer toutes les conséquences de la séparation, de la garde des enfants, de l’entretien et du droit de visite.

Nous vous recommandons d’assurer votre séparation, surtout quand il s’agit de vos enfants, en faisant appel au juge de la famille.

Vous pouvez soumettre ce Contrat, qui régit les conséquences de la séparation et certifiera l’accord. Cet accord permet la création d’un cadre juridique pour une telle séparation, et si l’un des parents ne respecte pas ses obligations, surtout s’il ne paie pas de pension alimentaire, il sera beaucoup plus facile de recevoir le paiement obligatoire.

Si vous n’êtes pas d’accord pour clarifier les conséquences de cette séparation, vous pouvez contacter le juge de la famille, il déterminera les conditions de garde des enfants, le droit de visite et le montant de la pension alimentaire.

Vous déconnectez-vous de votre partenaire ? Voulez-vous cette séparation par rapport à votre patrimoine et sécuriser vos enfants ? Contactez un avocat dans votre région qui fait partie du réseau AGN, il vous conseillera sur votre situation patrimoniale et financière. convenir d’un accord amiable sur le sort de vos enfants et de découvrir les difficultés dans une telle situation.

Pour plus d’informations sur la séparation, AGN Avocats vous invite à lire les articles suivants :

  • Est-ce que j’ai parlé de la façon de se séparer ?
  • Comment prouver l’infidélité de son conjoint ?

Partager avec: