Comment fabriquer votre e-liquide ?

Comment fabriquer votre e-liquide ?

Cela fait un bon moment que vous êtes passé à la vape. Cependant, vous souhaitez réaliser une économie sur vos produits et maîtriser leur coût. De ce fait, vous souhaitez fabriquer vous-même votre e-liquide. Voici quelques informations susceptibles de vous intéresser. 

Les étapes à suivre

En effet, fabriquer votre e-liquide vous permettra d’effectuer de belles économies, mais en plus, vous pourrez personnaliser votre produit pour obtenir la vape idéale grâce à un large choix d’arômes et de bases. Vous maîtriserez la composition de vos liquides et choisirez vos arômes en fonction de vos préférences. Après avoir effectué votre mélange, vous serez grandement satisfait. Depuis un site spécialisé, vous trouverez l’aide indispensable pour concevoir votre e-liquide. Cette tâche n’est pas si complexe qu’elle n’y paraît. Il suffit d’ajouter votre base avec la proportion de PG et de VG souhaitée. Si vous désirez un liquide avec nicotine, ajoutez la quantité de booster nécessaire. Ensuite, il faudra ajouter quelques gouttes d’arôme et laisser reposer votre préparation pendant 48 à 72 h, afin que le mélange s’effectue correctement. Pour manipuler au mieux et stocker votre futur e-liquide, vous pouvez utiliser des accessoires spécifiques que vous trouverez sur le site. Dans l’optique de relever le goût de certains arômes, il est possible d’ajouter des additifs

A lire aussi : Pourquoi s’inscrire sur des sites de rencontre avec des asiatiques ?

3 solutions s’offrent à vous

Si vous désirez vous simplifier la vie, vous pouvez opter pour des packs préfaits. Ainsi, vous n’aurez pas besoin d’accessoires ou de calculateur. Sinon, vous pouvez vous servir d’un outil DIY qui se chargera de vous créer un pack contenant la quantité d’arôme nécessaire joint à un pack spécial. Une autre méthode est aussi disponible : le calculateur DIY. Celui-ci prend en considération le dosage préconisé par le fabricant pour chaque concentré et chaque arôme. Il renseigne alors la quantité d’arôme à intégrer à votre mélange. Il suffira d’indiquer la quantité de liquide voulue, le taux de PG et de VG de votre base et d’informer votre taux de nicotine. L’outil se chargera du reste. 

A voir aussi : Arrêt Mercier 1936 : impact en droit administratif et jurisprudence