Comment retrouver une personne disparue ?

Comment retrouver une personne disparue

Chaque année, des centaines de personnes sont portées disparues dont la plupart sont des mineurs et près d’un millier reste introuvable. Pourtant, la majorité réapparait quelques jours après. Retrouver une personne disparue nécessite de nombreuses recherches soit en entamant une procédure judiciaire ou effectuer des recherches en utilisant d’autres moyens.

Faire recours aux services de l’ARPD

ARPP est l’acronyme de l’Assistance à la Recherche des Personnes Disparues. Cette association a pour mission d’accompagner, conseiller et soutenir les familles des disparus. Elle ne peut en aucun cas se substituer aux rôles de la gendarmerie ou des services de police qui se chargent notamment des enquêtes. Ces derniers s’occupent uniquement des disparitions dont les causes s’avèrent inquiétantes. L’ARPD n’est pas une agence de détectives. Cette association reprend toute l’enquête de voisinage, trouver le moindre indice qui peut mettre sur la trace des disparus. Son travail consiste en outre à envoyer des mails, de passer des appels téléphoniques ou suivre le dossier.

A voir aussi : La fille de Jim Carrey a commis une erreur déchirante sur « American Idole » : « Je sais que je peux faire mieux »

Recherche d’une personne disparue à titre « personnel »

D’autres procédures peuvent vous aider à retrouver une personne disparue.

Retrouver un ami ou une connaissance

Qu’il s’agisse d’une connaissance ou d’un ami qui est perdu de vue depuis plusieurs années, le détective privé pourra localiser et renouer le contact. Mais il faut faire attention que les règles de divulgation des informations sont très rigoureuses dans ces cas précis.

A lire également : Acheter une plaque funéraire grâce à nos conseils

Pour retrouver un membre de sa famille

Parfois, les membres d’une même famille se sont séparés pendant de nombreuses années pour des raisons personnelles. Certains individus qui souhaitent des explications ou renouer des contacts peuvent être mal vécus cette situation. On pourra rencontrer cette situation lors de la « succession ». À ce propos, la signature ou l’accord d’un tel membre de famille est nécessaire pour dénouer la situation, en faisant recours aux compétences de l’administration. On parle dans ce cas de recherche  » d’ayants droit « .

personne disparue

Recherche d’une personne par un détective privé

En France, chaque personne majeure a le droit de disparaître de manière volontaire et de ne pas divulguer sa nouvelle adresse. Cette volonté est exécutable tant qu’elle n’a pas pour objet d’enfreindre à l’exécution de ses obligations.

Assignation d’un tiers en vue d’une procédure judiciaire

Il faudra informer l’individu à l’encontre duquel on veut engager une procédure judiciaire. Le plus souvent, le client du détective privé ne connaît pas l’adresse de l’individu qu’il veut assigner. Il arrive que l’adresse dont il dispose soit erronée, ne soit pas d’actualité, voire inexistante. En pareille situation, le détective privé mènera des investigations visant à communiquer à son client une adresse vérifiée et actualisée.

Signification d’une décision de justice en vue de son exécution

C’est un très fréquent dans lequel, on a besoin des services d’un détective privé. En effet, le procédé relatif à la signification d’une décision à l’issue d’une procédure de justice exige l’adresse effective du condamné. L’huissier de justice en a besoin pour mettre en exécution cette décision. Il est souvent difficile de trouver la nouvelle adresse d’un débiteur qui préfère disparaître se sachant condamné. Le détective privé pourra dans une telle situation s’occuper de l’identification et de la localisation de la nouvelle adresse. Cela permet à l’huissier de justice de procéder à la signification de la décision de la justice.

En somme, retrouver une personne disparue est loin d’être une tâche facile. Et c’est pour cette raison qu’il est important de se baser sur certaines procédures.

Comment bien choisir un détective privé ?

La nécessité de faire appel à un détective privé s’est démocratisée de manière exponentielle ces dernières années. Néamoins, la profession de détective privé nécessite de justifier d’une autorisation et de compétences lui permettant de mener à bien sa mission.

L’agrément par le CNAPS

Le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité) est une entité administrative sous la tutelle directe du ministère de l’intérieur. Le détective devra justifier qu’il a été régulièrement agréé par cet organisme. Pour le vérifier, il faut lui demander son numéro d’agrément pour que vous puissiez demander une confirmation auprès de la CNAPS.

La formation et l’expérience du détective

Il est primordial de s’assurer que le détective dispose d’une formation et d’une expérience significative dans ce métier. Il faut savoir qu’il existe des licences universitaires qui dispensent des formations pour devenir détective privé. La durée de la formation varie selon les établissements, mais en général, elle est d’une durée d’une ou deux années.

La vérification de l’existence de l’entreprise

N’hésitez pas à chercher sur internet, à l’aide de son numéro de SIRET, si la société qu’il avoir créée existe réellement. De cette façon, vous pourrez également voir l’activité renseignée lors de sa création.