Emballage, conditionnement et stockage – Logistique conseil

Pour assurer la conservation et le bon transport des produits, il faudrait penser à leur offrir une grande protection. Grâce au conditionnement, les articles seront protégés contre la poussière, les différents types de chocs, la lumière, les variations de température et d’humidité, ou encore la pollution. Peu importe le terme que l’on peut utiliser dans le jargon de la logistique, qu’il s’agisse de l’emballage, du conditionnement, du packaging, ou autre, l’objectif reste le même : assurer la sécurisation des chargements et déchargements.

À propos de la conservation des productions

La conservation des productions a toujours été un sujet très important pour les hommes. Cette situation s’expliquait surtout par le fait qu’il fallait à tout prix éviter que des denrées ne périssent avant même les avoir consommés. Il fallait donc tout faire pour conserver ses produits en toute sécurité. Que ce soit dans le domaine de l’alimentation, du transport, parachèvement, ou autre… assurer une bonne protection aux produits devient indispensable. La première chose à faire c’est d’investir dans des outils capables de garder vos marchandises en très bon état, pendant une longue période. Le Groupe Ottaviani l’a d’ailleurs compris et c’est la raison pour laquelle ils ont décidé de se diversifier dans le conditionnement et le stockage de différents produits. Plusieurs structures se chargent maintenant de proposer des moyens modernes, performants et adaptés afin de bien répondre aux besoins d’entreposage, de stockage et de conditionnement des professionnels.

A lire aussi : Faite appel au leader de la filtration !

La garantie d’être bien emballé

Les sociétés qui évoluent dans le domaine du stockage et conditionnement pourront toujours vous aider à offrir une bonne protection à vos produits. Réactivité, souplesse, qualité, traçabilité sont généralement leurs maîtres mots. Avec elles, c’est clairement la garantie d’être bien emballé. Le conditionnement des emballages est le plus souvent totalement mécanisé. Il permettra de grouper, maintenir, protéger, afin d’assurer les meilleures conditions pour le transport, le stockage, l’identification, ainsi que la livraison.

Lire également : Comment faire pour revoir la stratégie commerciale de son entreprise ?

Suivant le type de produits qu’il s’agit, il est possible que les méthodes mises en place pour assurer la protection des articles diffèrent. Mais de façon générale, il y aura toujours amélioration et sécurisation des chargements/déchargements, réduction des ruptures de charge lors des acheminements, réduction des risques d’avaries transport, protection du contenu pour qu’il conserve toute sa qualité, étalage facile et reconnaissance du produit, et même protection du consommateur contre certains risques. Il faut toujours prendre le temps de bien s’attarder sur le domaine de la logistique et du transport de ses marchandises.

Optimiser le conditionnement pour réduire les coûts logistiques

L’optimisation du conditionnement et de l’emballage est un critère important pour réduire les coûts logistiques. Le choix des emballages doit être basé sur plusieurs critères tels que le volume, la fragilité, la densité ou encore le poids des produits à transporter, préalablement mesurés. Il faudra s’assurer que l’emballage utilisé pour chaque produit soit adapté au transport choisi (maritime, routier ou aérien). Effectivement, selon le type d’emballage utilisé et son poids/volume relatif au contenu à expédier, et par rapport aux normes internationales en vigueur en matière de transport de marchandises, si elles ne sont pas respectées, vous risquez alors une facturation supplémentaire imprévue.

Il peut donc être judicieux d’utiliser des petits contenants si cela est possible afin de diminuer les frais liés au stockage temporaire lors du transit, avec toutes ses consommations énergétiques afférentes, ainsi qu’à leur protection. Du côté des cartons d’emballage/boîtes utilisées pour grouper les produits avant l’expédition, on peut adopter aussi certaines méthodes pour optimiser ces dernières : choisir une taille standard unique qui s’adapte à tous vos articles dans un souci d’économie ; utiliser des boîtes plus robustes qui permettront toujours la protection suffisante sans avoir besoin inutilement ni trop peu mais en évitant simplement une surestimation des besoins initiaux.

Bien penser son processus logistique revient non seulement à se garantir un service efficace auprès de ses clients, mais aussi à préserver son budget de transport en optimisant les coûts liés au conditionnement des produits. C’est pourquoi vous devez soigner vos processus logistiques et notamment le conditionnement et l’emballage.

Les dernières tendances en matière d’emballage et de stockage pour une logistique durable

Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus conscientes de l’importance de la durabilité dans leur chaîne d’approvisionnement. Les consommateurs font aussi preuve d’une réelle sensibilité à ce sujet et se tournent vers des marques engagées qui respectent l’environnement. Dans cet esprit, plusieurs tendances émergent pour un conditionnement et un stockage responsables.

On assiste au développement des emballages écologiques : recyclables ou compostables, ils visent à éviter le gaspillage et les déchets en fin de vie tout en proposant une alternative durable aux emballages traditionnels souvent non-biodégradables. Cette approche permet ainsi aux entreprises de renforcer leur image auprès du public tout en respectant leurs engagements environnementaux.

De même, la logistique verte est aujourd’hui au cœur des préoccupations pour limiter l’impact environnemental lié aux transports. De nouvelles méthodes apparaissent donc régulièrement telles que le transport multimodal avec utilisation accrue du train (plus écologique), la mutualisation des flux entre différents acteurs ou encore l’utilisation de véhicules électriques lorsqu’ils peuvent être suffisamment rechargés par exemple grâce à une source photovoltaïque présente sur le site centralisé où il y a accumulation suffisante d’énergie propre produite localement.

La digitalisation quant à elle constitue une autre avancée majeure dans cette démarche durable. Elle permet notamment une meilleure traçabilité des mouvements entrants/sortants avec un suivi localisé précis mais aussi optimise les processus logistiques en limitant les erreurs et temps d’attente associés à un passage manuel entre plusieurs opérations. Cette technologie favorise aussi la communication, permettant ainsi aux différents acteurs de travailler ensemble plus efficacement.

L’amélioration continue des matériaux utilisés dans le conditionnement est un point crucial pour tendre vers une logistique durable. Les industriels cherchent notamment à réduire l’utilisation de matières plastiques non-recyclables ou nocives pour l’environnement en se tournant vers des alternatives telles que le papier kraft recyclé ou encore le carton ondulé qui présentent tous deux une excellente résistance tout en étant facilement recyclables.

À travers ces différentes innovations, les entreprises peuvent prendre part activement au développement durable et améliorer leur image tout en optimisant leurs coûts d’emballage et de stockage. Ces initiatives sont donc bénéfiques tant sur le plan économique que social et environnemental.