Voiture en fourrière : comment faire pour la récupérer ?

Voiture en fourrière : comment faire pour la récupérer ?

Suite à une infraction du code de la route en rapport au stationnement, votre véhicule est immédiatement placé en fourrière. Dans ces circonstances, il est embarrassant de le retracer et de le récupérer. Notez quelques astuces pour retracer et retrouver votre voiture gardée en fourrière.

Se renseigner pour identifier la fourrière

Pour vous tirer d’affaire, le premier réflexe devrait être de rechercher le site web de la fourrière. Grâce aux informations notamment le numéro d’immatriculation que vous communiquerez, vous pourrez obtenir des renseignements sur la fourrière ou la préfourrière qui détient le véhicule. Il est aussi possible de se servir tout simplement d’une carte des fourrières et préfourrières. Dans ce cas, en fonction du jour et des horaires respectifs à la répartition des services de fourrières, vous pourrez identifier dans quelle fourrière est localisée votre véhicule. En cas de complication, vous aurez besoin de plus d’informations en vous rendant vers le service de police de la zone ou en appelant un ce numéro dédié.

A lire aussi : Comment faire moins de fautes au code de la route ?

Quels sont les frais qui s’appliquent ?

Sur le plan des finances, pour un simple véhicule, les frais sont en général de 150 € pour une journée de garde. Ces frais peuvent augmenter en fonction de la catégorie du véhicule. On pourra également accroître le tarif relativement à la durée de détention, raison pour laquelle il est important de se rendre à la fourrière au plutôt dans le but non seulement d’éviter ces frais supplémentaires, mais aussi afin d’éviter que la voiture ne soit vendue ou détruite.

Les documents à fournir

Pour retirer votre moyen de transport de la fourrière, il vous faudra tout d’abord présenter un identifiant personnel. Ensuite, il vous restera de fournir les papiers du véhicule : permis de conduire, certificats d’immatriculation et d’assurance. Si le véhicule n’est pas à vous, il vous faudra présenter un document attestant la procuration ainsi qu’une pièce d’identité du propriétaire.

A découvrir également : Comment comprendre un devis d'assurance auto en ligne ?

Les démarches administratives à effectuer

Une fois que vous avez réuni tous les documents nécessaires, vous pouvez alors entamer les démarches administratives pour récupérer votre voiture en fourrière. Il faudra vous rendre au commissariat de police compétent ou à la mairie de votre commune pour obtenir une mainlevée.

Cette mainlevée est un document officiel qui atteste que vous êtes autorisé à récupérer votre véhicule. Pour l’obtenir, vous devrez prouver votre identité et fournir les justificatifs demandés. Une fois cette formalité accomplie, on vous remettra un papier indiquant la date et l’heure auxquelles vous pourrez retirer votre voiture.

L’étape suivante consiste donc à vous rendre directement à la fourrière concernée lors des horaires d’ouverture spécifiés sur le document précédemment obtenu. Vous devez respecter ces horaires afin d’éviter tout désagrément supplémentaire.

Sur place, il faudra présenter vos papiers ainsi que le document de mainlevée délivré par les autorités compétentes. Un agent vérifiera alors l’ensemble des informations et procédera à la restitution du véhicule si tout est en règle.

Vous devez noter qu’en plus des frais liés au stationnement en fourrière, il peut y avoir d’autres coûts associés tels que des frais de gardiennage ou encore des frais administratifs selon les réglementations locales.

Pour éviter ce genre de situation désagréable, veillez toujours à respecter le code de la route et limitez autant que possible les infractions. En cas de doute sur le stationnement, il est préférable de se renseigner auprès des autorités compétentes ou de choisir un autre lieu pour garer votre véhicule en toute sécurité.

Les précautions à prendre avant de récupérer son véhicule

Avant de vous rendre à la fourrière pour récupérer votre véhicule, pensez à bien prendre certaines précautions afin de faciliter le processus et d’éviter tout problème supplémentaire. Voici quelques conseils à suivre :

Assurez-vous d’avoir tous les documents requis en votre possession. Vérifiez une dernière fois que vous avez bien votre pièce d’identité, le certificat d’immatriculation du véhicule et éventuellement l’attestation d’assurance si elle vous est demandée.

Pensez à vérifier l’état général de votre voiture avant de partir. Prenez des photos ou faites des vidéos pour documenter son état au moment de la restitution. Cela peut s’avérer utile en cas de dommages constatés ultérieurement.

Il est aussi recommandé de se renseigner sur les conditions financières liées à la récupération du véhicule. Renseignez-vous auprès des autorités compétentes sur les frais qui seront exigés (frais de stationnement en fourrière, frais administratifs…) afin d’éviter toute mauvaise surprise lors du règlement.

Privilégiez aussi un moyen de paiement adapté pour régler ces frais. La plupart des fourrières acceptent divers modes de paiement tels que les espèces, les chèques ou les cartes bancaires.