Comment fonctionne la radiothérapie pour combattre un cancer ?

‍La radiothérapie est sollicitée pour la prise en charge de plus de 50% des cancers. Son principe est de détruire les cellules cancéreuses en utilisant des rayonnements ciblés sur la zone à traiter. Accompagné d’une équipe de thérapeute multidisciplinaires, l’oncologue radiothérapeute va confirmer la pertinence d’un traitement via radiothérapie et déterminera le nombre de séances, ainsi que l’intensité des rayonnements. Cet article vous explique comment fonctionne la radiothérapie ainsi que ses effets secondaires, pour en savoir plus, lisez la suite.

Comment fonctionne la radiothérapie ?

Pour comprendre comment fonctionne la radiothérapie, il faut savoir comment fonctionne l’ADN. L’ADN est la molécule biologique qui contient le code génétique. Il transporte des informations essentielles et il est organisé en 23 paires de chromosomes. L’ADN contient deux brins qui sont tordus ensemble, comme un escalier : les deux brins sont maintenus ensemble par des liaisons chimiques. Les nucléobases, présentes dans chaque brin, forment les lettres qui constituent le code génétique. Lors de la division cellulaire, l’ADN se réplique pour créer deux copies de chaque chromosome. Ce processus, connu sous le nom de division cellulaire, consiste essentiellement à copier et à séparer chacun des brins d’ADN.  Lorsqu’un patient est traité par radiothérapie, la tumeur est exposée à des rayonnements ionisants. Les rayons produisent des réactions physico-chimiques qui brisent les liaisons de l’ADN des cellules cancéreuses et provoquent des lésions de l’ADN en le fragmentant. En détruisant l’ADN des cellules cancéreuses, la radiothérapie les empêche de se reproduire, ce qui à terme détruit le cancer. Les effets secondaires attribués à la radiothérapie sont souvent dues à l’atteinte des cellules saines lors du traitement.

A lire en complément : Comment renoncer à l'alcool pour le mois de janvier sec sans s'ennuyer ?

Qu’est-ce qu’une équipe de radio-oncologie ?

Une équipe multidisciplinaire est responsable du traitement des patients. Une équipe de radio-oncologie est composée d’oncologues radiothérapeutes, de physiciens, de dosimétristes, de technologues en dosimétrie, d’infirmières et d’aides-soignants. L’équipe est chargée de fournir un plan de traitement au patient d’une manière sûre et efficace. Ils s’assurent que toutes les procédures nécessaires sont effectuées, y compris la planification, l’imagerie, l’administration du traitement et les soins de suivi. L’équipe apporte également son soutien au patient et à sa famille. Elle est également responsable de l’éducation et de la sensibilisation.

Effets secondaires de la radiothérapie

Les effets secondaires les plus courants de la radiothérapie sont la fatigue, les nausées et les irritations cutanées. D’autres effets secondaires peuvent inclure des ulcères, une perte d’appétit, une perte de poids, une perte de cheveux, une baisse de la libido et des maux de tête. La radiothérapie peut également affecter le cerveau et la moelle épinière, entraînant des troubles cognitifs et d’autres symptômes neurologiques. Le risque d’effets secondaires neurologiques augmente avec le nombre de champs de rayonnement et la dose totale administrée. Le risque d’effets secondaires à long terme augmente également si le patient fume ou boit régulièrement de l’alcool pendant le traitement. Selon le type de radiothérapie, le risque d’effets secondaires peut être plus ou moins élevé. Par exemple, le risque de troubles cognitifs est plus élevé avec la radiothérapie intracrânienne qu’avec la radiothérapie du sein. Quelques études ont toutefois montré que le risque d’effets secondaires pourrait être plus faible avec les techniques modernes de radiothérapie, telles que la radiothérapie guidée par l’image et la radiothérapie à modulation d’intensité.

A lire aussi : Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Types de radiothérapie

L’exposition aux rayonnements peut être divisée en rayonnements externes et internes.

  • Le rayonnement externe est utilisé pour le traitement des cancers de la peau,
  • Le rayonnement interne est utilisé pour le traitement des cancers qui se sont propagés à d’autres parties du corps. Le type de radiothérapie utilisé dépend de l’état du patient, du type de cancer et du stade auquel il a été diagnostiqué.
  • La curiethérapie : Il s’agit d’un type de radiothérapie interne dans lequel une source radioactive est placée à l’intérieur du corps du patient.
  • Radiothérapie externe : Elle utilise un rayonnement dirigé depuis l’extérieur du corps du patient pour tuer les cellules cancéreuses. Les deux principaux types de radiothérapie externe sont la téléthérapie et la curiethérapie.
  • Radiothérapie peropératoire : Ce type de radiothérapie est administré pendant que le patient subit une intervention chirurgicale.
  • Curiethérapie intra cavitaire : Ce type de radiothérapie interne est administré à l’aide d’une source radioactive insérée dans le corps au moyen d’une aiguille creuse ou d’une sonde.

Limites de la radiothérapie

La radiothérapie peut être très utile dans le traitement de certains cancers. Toutefois, ses avantages sont limités par le risque d’effets secondaires, tels que des lésions cutanées et une grande fatigue. Une autre limite de la radiothérapie est qu’elle n’est pas aussi sélective que les autres traitements du cancer : elle affecte non seulement les cellules cancéreuses mais aussi les tissus sains. L’irradiation des tissus sains peut entraîner des effets secondaires tels que des lésions cutanées, la perte de cheveux, des nausées et de la fatigue.

Conclusion

La radiothérapie est le traitement le plus couramment utilisé pour les patients atteints de cancer. En délivrant de fortes doses de rayonnements ionisants aux zones touchées, elle permet de tuer les cellules cancéreuses. L’équipe de radio-oncologie est responsable du traitement et de la sécurité du patient. Elle a un rôle crucial à jouer dans l’administration d’une radiothérapie sûre et efficace.