Comment fonctionne la retraite actuellement ?

Comment fonctionne la retraite actuellement ?

Il est important de constituer un patrimoine suffisant afin de préparer sa retraite. C’est l’une des préoccupations majeures de chaque salarié, employé et travailleur indépendant s’apprêtant à quitter le marché du travail. Ainsi, il existe une multitude de solutions d’épargne qui permettent de faire fructifier votre captal. Le produit d’épargne le plus connu et le plus souscrit demeurent le système de retraite de base. Ce dernier relève d’une obligation légale et assure la constitution d’un patrimoine annexe permettant la prise en charge de votre retraite. Cependant, les mécanismes du système en vigueur demeurent quelque peu flous. Cet article vous éclairera sur la situation et vous permettra de comprendre le fonctionnement des régimes de retraite en France.

Quels sont les différents niveaux de retraite ?

Le système des retraites est considéré comme étant, on ne peut plus complexe. En effet, il cumule 42 régimes différents de retraite de base. Il existe en tout 3 niveaux de retraite.

A voir aussi : Ce qu'il faut savoir pour économiser sur un revenu irrégulier

  • La retraite de base
  • La retraite complémentaire
  • La retraite supplémentaire

Ces degrés possèdent chacun leurs propres caractéristiques et spécificités.

La retraite de base

La retraite de base correspond degré de souscription obligatoire. En effet, ce niveau concerne les fonctionnaires, les salariés travaillant dans le secteur privé et les travailleurs non salariés. La retraite de base repose sur un système de répartition. 

Lire également : Comment créer un budget raisonnable pour votre mariage de rêve

En effet, les salariés sont amenés à s’acquitter de montant de cotisations mensuellement afin de percevoir une pension de vieillesse une fois l’âge de la retraite atteint. Il faut souligner que l’âge légal de l’ouverture à ce droit est fixé à 62 ans en France. Le montant des cotisations est calculé sur la base du revenu non salarié. Ce revenu est divisé en deux tranches, T1 et T2, selon sa valeur. Un taux de cotisation est alors affilié à chaque tranche.

Ce dernier correspond à 8,23% pour les revenus qui ne dépassent pas le montant de 41 136 euros. Au-delà de cette somme et dans une limite de 202 620 euros, un taux de 1,87% est appliqué. En ce qui concerne le calcul du montant de la pension de vieillesse, cette dernière prend en considération l’âge de la retraite, la durée de vie de l’épargne retraite ainsi que le taux appliqué à la pension.  La pension de retraite est généralement calculée à partir des 25 meilleures années en termes de rémunération.

La retraite complémentaire

La retraite complémentaire vient compléter le montant de la pension de vieillesse afin de garantir un certain confort financier pour l’actif ayant atteint l’âge de la retraite. Tout comme la retraite de base, ce niveau de souscription est obligatoire. L’employeur prélève une cotisation mensuelle sur votre salaire afin de constituer une épargne. La plupart des régimes de retraite complémentaire opère selon un système de point. En effet, le montant de la pension est déterminé par la conversion du nombre de trimestres cotisés en point de pension. La valeur des points est annuellement réactualisée.

La retraite supplémentaire

Une retraite supplémentaire est totalement facultative contrairement au reste des niveaux de souscription. Elle permet de constituer un capital dont le montant vient se rajouter à la pension de retraite. Le système est donc fondé sur un principe de capitalisation et non pas de répartition.

La réforme des retraites

Le système des retraites actuel ne saura tarder à subir des changements drastiques. En effet, la réforme des retraites mise en place par le gouvernement français devrait remédier à la complexité des mécanismes de la retraite. En réalité, le système est jugé beaucoup trop flou et ne serviraient pas les intérêts des travailleurs en mobilité. C’est pour cette raison qu’un système de retraite universel devrait remplacer la configuration en vigueur. Ce dernier combinera les 42 régimes de retraite et fixera les taux de pensions et de cotisation à un montant invariable. Cette initiative a été lancée pour garantir l’équité dans la distribution des montants de pension de retraite.