Élections américaines : faut-il craindre un impact sur le cours du dollar sur le forex ?

Pour les États-Unis plus que pour tout autre pays, l’année 2020 aura été mouvementée. Le pays est passé d’une guerre commerciale avec la Chine à la plus grave pandémie de son histoire. Avant même que l’épidémie ne se termine, de fortes contestations sociales se sont fait entendre avec le mouvement Black Lives Matter. Autant d’événements qui ont fait plonger le dollar. Avec l’arrivée des élections, les experts craignent le pire.

Une crise majeure qui peut profiter aux investisseurs

Les États-Unis traversent actuellement une crise sociale, économique et médicale majeure. Une situation qui a déjà fait chuter de 12 % le cours du dollar par rapport à l’euro. Les experts et autres observateurs craignent que les élections présidentielles, quelle que soit leur issue, viennent empirer la situation. L’organisation de ces élections comme leur résultat pourrait semer le trouble et aggraver la chute du dollar.

A lire également : Ce qu'il faut savoir pour économiser sur un revenu irrégulier

D’un autre côté, les investisseurs habitués à travailler avec le Forex savent tirer profit de ce genre de situation. Rendez-vous sur une plateforme spécialisée si vous souhaitez en apprendre encore plus, mais sachez qu’il est effectivement possible de dégager des bénéfices grâce à la chute du dollar. Bien sûr, de leur côté, les travailleurs risquent d’en souffrir beaucoup plus.

Vers une amélioration pour la fin de l’année

Malgré les risques que ces élections font peser sur l’économie en cette période trouble, certains experts restent optimistes. Ils pensent même que le dollar finira l’année sur une reprise importante, notamment sur le Forex. Une reprise qu’ils expliquent notamment par un regain de stabilité après les élections.

A lire aussi : Les choses les plus effrayantes qui peuvent affecter votre budget

Effectivement, si Donald Trump est réélu, les marchés ne s’affoleront pas et seront même réconfortés après quatre années de croisière sous sa présidence. De même, si Joe Biden est élu, sa présidence promet d’être plus calme et de rassurer les investisseurs. C’est donc davantage l’agitation qui précède les élections qui serait à craindre pour le cours du dollar.

Le problème des inégalités plombe le dollar

Si tous les regards sont tournés vers la prochaine grande échéance politique du pays, il ne faut pas oublier que la fragilité du dollar s’explique autrement. Depuis plusieurs décennies, les inégalités de revenus aux États-Unis se sont multipliées, peu importe le président. Or, ces inégalités commencent à sérieusement fragiliser la stabilité du dollar, comme la crise actuelle le démontre bien.

La pauvreté aux États-Unis est si importante, que le moindre problème peut s’avérer catastrophique pour l’ensemble de l’économie. L’arrivée du coronavirus a mis des millions de personnes au chômage. Ceux qui avaient à peine de quoi consommer ont donc arrêté d’acheter. Résultat, de nombreuses entreprises sont actuellement en difficulté et le dollar en subit les répercussions.

 

Partager avec: