Huile de CBD pour le bien-être: propriétés et utilisation du cannabidiol!

Une goutte après l’autre, l’huile de cannabidiol – comme celle de la boutique de produits CBD JustBob — aide à retrouver sommeil et équilibre.

Propriétés, bienfaits et usages du remède naturel du moment 

Le cannabidiol ou CBD est l’un des plus d’une centaine de composés chimiques naturels appelés phytocannabinoïdes présents en pourcentages variables dans la plante Cannabis sativa.

A lire également : Quel CBD prendre ?

Il a été démontré que la prise d’huile de CBD soulage des maux tels que l’anxiété, le stress et l’insomnie. Riche en oméga 3 et 6, elle est également utilisée comme antioxydant, anti-inflammatoire et dans les soins de la peau et des cheveux.

Dans un marché en pleine expansion, il est important de savoir reconnaître des produits de qualité.

A découvrir également : Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Calmante, anxiolytique, hydratante, anti-inflammatoire, émolliente, relaxante musculaire, anti-acnéique, antioxydante, légèrement sédative. Ce n’est que le début de la longue liste des bienfaits attribués à l’huile de cannabidiol, CBD pour les « amis ». Chaque jour plus nombreux, selon les données du marché de Cannabis light qui, depuis l’ouverture du premier magasin CBD légal en Italie en 2017, a connu une augmentation vertigineuse du chiffre d’affaires dans le secteur thérapeutique et cosmétique.

Substance précieuse extraite des inflorescences de la plante Cannabis sativa, le CBD est dépourvu d’effets étonnants. Sous forme d’huile, c’est un remède naturel qui vaut la peine d’être connu, dans un voyage à la découverte de nouveaux horizons pour l’économie durable et le bien-être.

Qu’est-ce que l’huile de CBD

«De la magie en bouteille»: le cannabidiol dilué dans de l’huile végétale, rappelle la science. Plus connue sous le nom de CBD, la substance contenue dans l’huile fait partie de plus d’une centaine de composés chimiques naturels appelés phytocannabinoïdes présents en pourcentages variables dans la plante d’origine et isolés pour la première fois dans les années 1940 par le chimiste américain Roger Adams.

Même l’OMS reconnait les nombreux bienfaits du CBD…

Contrairement à son «cousin» psychotrope le THC (tétrahydrocannabinol), le CBD n’a pas de pouvoir lapidant. Ceci, combiné à la très faible toxicité, a rendu la substance et les produits qui en sont dérivés légaux dans de nombreux pays du monde, dont l’Italie.

De plus en plus en vogue chez les consommateurs, qui le prennent en gouttes sublinguales ou l’étalent sur le corps pour contrer les maux de toutes sortes, la formulation huileuse est obtenue en extrayant le cannabidiol des inflorescences femelles de la plante, puis diluée en pourcentages variables avec un liquide porteur: huile d’olive, de graines de chanvre ou de coco parmi les plus courantes.

La première a une saveur proche de celle classique du CBD, terreuse, herbacée et tourbée ; le second rappelle la noisette, tandis que le dernier est plus délicat et avec un arrière-goût amer moins persistant.

Pour l’OMS, «le CBD est généralement bien toléré et avec un bon profil de sécurité», le cannabidiol et ses dérivés semblent n’avoir aucune contre-indication, mais seulement une longue liste de bienfaits. Trop beau pour être vrai?

  • Anxiété, insomnie, stress

Notre corps possède un système endocannabinoïde qui génère des cannabinoïdes. Ceux-ci, ainsi que les récepteurs situés dans tout le système nerveux, aident à réguler une grande partie des fonctions vitales, y compris les cycles de l’humeur et du sommeil. Le CBD interagit avec notre système endocannabinoïde, et sa concentration plus élevée génère des effets bénéfiques pour l’organisme, parmi lesquels certaines études soutiennent la réduction de l’anxiété, souvent à l’origine des problèmes d’insomnie. De plus, le CBD régule le bon déroulement des différentes phases du sommeil, le rendant plus profond et favorisant un meilleur repos. Les témoignages ne manquent pas, mais il reste encore une large place à la recherche.

  • Douleur et inflammation

Il existe des cannabinoïdes endogènes et exogènes. Les cannabinoïdes endogènes sont des lipides naturels que l’organisme produit. Deux des cannabinoïdes endogènes les plus connus sont l’anandamide (AEA) et le 2-arachidonoylglycérol.

Le corps ne produit pas de cannabinoïdes exogènes – ces composés font partie de la plante de cannabis. Voici quelques exemples de cannabinoïdes exogènes:

  • CBD
  • THC
  • cannabichromène
  • cannabigérol

Les cannabinoïdes, tant endogènes qu’exogènes, se lient aux récepteurs endocannabinoïdes fixés aux cellules. Il s’agit notamment des récepteurs cannabinoïdes 1 et cannabinoïdes 2. Cette action de liaison stimule différentes réponses cellulaires qui influencent les voies de signalisation de la douleur.

Le CBD ne se lie pas très bien aux récepteurs endocannabinoïdes. Cependant, une étude sur des souris a révélé qu’il pouvait interagir avec les récepteurs neurologiques de la moelle épinière qui suppriment la douleur inflammatoire chronique. Le CBD peut également renforcer les effets de l’AEA, un cannabinoïde endogène qui réduit la douleur.

Bien que des recherches, telles que des essais cliniques à grande échelle et de haute qualité, soient encore nécessaires, ces études préliminaires suggèrent que le CBD pourrait aider à gérer la douleur.

  • Peau et cheveux

Souvent utilisé comme anti-âge, le CBD «aide à obtenir une peau plus lumineuse, mais également à résoudre les problèmes d’acné. Il convient à tous les types de peaux et est riche en acides gras (oméga 3 et oméga 6)». L’application convient également au cuir chevelu, en cas d’irritations et de rougeurs: il suffit de choisir les formulations spécifiques à absorption rapide, conçues pour apaiser sans graisser.

  • Animaux

Contre le manque d’appétit, l’anxiété et le stress des amis à quatre pattes, l’huile de CBD semble être un allié valable. Pour les nausées, par exemple, les substances endocannabinoïdes (naturellement produites par l’organisme) interagissent avec certains récepteurs du système nerveux central, réduisant la sensation désagréable.

Quelles sont les utilisations du cannabis en médecine vétérinaire?

Pour cette raison, «les préparations à base de cannabis contenant du CBD sont utilisées, non seulement pour réduire le problème, mais aussi pour favoriser l’appétit grâce à l’action myorelaxante sur les muscles lisses de l’estomac et des intestins», explique un expert vétérinaire.

Dans la cuisine

L’une des façons les plus courantes de consommer du CBD est par le biais d’aliments et de boissons, ce qui permet au consommateur de bénéficier des bienfaits du CBD dans un produit savoureux. Que vous souhaitiez créer votre propre dispensaire et vendre des «edibles» au CBD ou simplement adopter une nouvelle tendance dans l’industrie alimentaire, apprendre à cuisiner avec du CBD peut être une perspective lucrative.