Quels sont les défis de l’achat d’une maison historique ?

On dit souvent que la maison est là où se trouve le cœur. Pour beaucoup, cela signifie qu’il y a un lien personnel avec le foyer et la communauté. Indubitablement, cela concerne surtout l’achat d’une maison dans un quartier historique. Des acheteurs veulent être situés dans un quartier historique de la ville. Ces derniers souhaitent d’avoir une maison avec des caractéristiques uniques comme des moulures sculptées, des foyers sur mesure et des plafonds voûtés. Dans certaines villes plus anciennes, les maisons peuvent remonter jusqu’au 17e siècle. Mais pour la majorité, les maisons historiques ont été construites à la fin du 19e ou début 20e siècle.

Les demeures historiques sont inscrites au répertoire national des lieux patrimoniaux et sont considérées comme historiques. En d’autres termes, ces constructions sont très importantes sur le plan architectural. Par ailleurs, si elles illustrent un certain style architectural, cela démontre l’essence d’une certaine période de l’histoire. En outre, la maison peut aussi être associée à une célébrité.

A découvrir également : Peinture d'extérieur, brillance mate ou satinée ?

Une maison située dans un arrondissement historique

Lorsque vous envisagez l’achat d’une propriété historique, vous devez d’abord déterminer si la maison est située dans un quartier historique. Après, il faut savoir que les quartiers historiques imposent des réglementations spécifiques sur les modifications à apporter au bien. Avant d’acheter, vous devez déterminer les règles qui régissent dans la localité. Dans la plupart des cas, un comité d’examen historique doit approuver toute rénovation de la propriété. L’objectif est de préserver l’aspect historique de la communauté. En aucun cas, on ne peut ajouter des peintures abstraites modernes à la façade d’une maison historique, ce serait irrespectueux.

Toutefois, on se demande si l’achat d’une maison dans un quartier historique représente un bon investissement financier. Certains trouvent la réglementation lourde, mais d’autres croient qu’il y a une forte demande pour des propriétés historiques qui ont été bien préservées. Dès lors, on pourrait penser que les acheteurs considèrent ce règlement de négative, car il restreint ce qu’ils peuvent faire. Par ailleurs, il faut plus de temps pour obtenir les approbations nécessaires à tout travail de rénovation. Et les investisseurs n’apprécient pas trop ces obligations administratives. En général, on peut même penser que cela diminue la valeur d’une propriété.

A voir aussi : Emballage, conditionnement et stockage – Logistique conseil

Cependant, certaines études ont prouvé le contraire. En 2011, une étude portant sur les quartiers historiques a conclu que la valeur des propriétés augmente de 4 % à 19 % par année.

Un investissement émotionnel

Pour plusieurs, l’achat d’une propriété historique est un achat émotionnel. Les maisons historiques sont uniques et ont souvent une longue passée derrière elles. Les gens ressentent bien ce lien émotionnel qui rattache la propriété avec la communauté historique. Ce n’est pas nécessairement négatif, mais il est important de reconnaître que ce sentiment existe.

Considérez pleinement tous les problèmes potentiels pour ne pas prendre une décision imprudente. Prenez du recul et donnez une certaine distance lorsque vous prenez une décision qui implique un tel investissement émotionnel. Cela réduira au minimum le risque de remords après l’achat.

Des maisons coûteuses à entretenir

De par leur nature même, les maisons historiques sont vieilles et généralement plus coûteuses à entretenir que les maisons neuves. C’est d’ailleurs un fait commun à cette catégorie de demeures, sauf s’ils ont été mis à jour récemment. Les égouts, le câblage et les systèmes électriques peuvent être un cauchemar à entretenir. De plus, il y a toujours la possibilité que d’importants dégâts d’eau se soient produits sur une longue période de temps. Pour les entretenir, vous devez souvent faire appel aux services d’un entrepreneur spécialisé. Cela concerne surtout les modifications qui doivent être approuvées par une commission d’examen historique. En bref, le fait de vivre dans une maison historique représente un engagement important et nécessitera des ressources financières considérables.

La peinture au plomb et la possibilité de présence d’amiante

La peinture au plomb et l’amiante étaient autrefois des matériaux de construction courants. Mais maintenant, ils sont maintenant interdits. Lorsqu’ils sont découverts dans une maison historique, il est souvent nécessaire d’engager des spécialistes pour atténuer le problème. Pour information, la peinture au plomb et l’amiante sont deux substances hautement toxiques pour l’organisme. Si vous voulez vous en débarrasser correctement, faire appel à des professionnels est un hautement conseillé.

L’aménagement paysager

Les maisons historiques existent et sont entretenues depuis des générations. De ce fait, l’aménagement paysager est très raffiné. Les arbres et arbustes sont probablement matures et bien établis. C’est peut-être un point fort que vous désirez. En revanche, c’est quelque chose dont vous devez être conscient lors de l’achat d’une maison historique. Vous pourriez être moins en mesure d’apporter des modifications majeures à l’aménagement paysager.

Les incitations fiscales possibles

Si vous achetez une maison historique, vous pourriez avoir droit à des crédits d’impôt pour les améliorations apportées. L’état encourage les gens à acheter et à remettre en état des structures historiques. De plus, il existe un programme d’encouragement fiscal lié à la préservation du patrimoine historique.

Le financement et l’assurance peuvent représenter des défis

Les institutions prêteuses hésitent souvent à financer certains biens historiques parce qu’ils peuvent présenter un risque plus élevé. Conséquemment, les prêteurs exigent des taux d’intérêt et des frais plus élevés lorsqu’ils consentent une hypothèque pour une propriété historique. De plus, de nombreuses maisons historiques ne sont pas admissibles à une garantie de prêt.

C’est toujours une bonne idée de faire des recherches avant de faire une offre sur une maison historique. Il ne faut pas se lancer dans le processus et s’en rendre compte après que les fonds nécessaires coûtent beaucoup plus cher que prévu. En vérité, les compagnies d’assurance veulent limiter leur exposition financière. Et elles ne veulent pas avoir à payer pour réparer une maison historique à son état original.

Les éléments architecturaux uniques peuvent être coûteux à remplacer. Souvent, les compagnies d’assurance voudront que quelqu’un inspecte personnellement la propriété avant que la police ne soit souscrite. Vous devrez probablement trouver une compagnie d’assurance qui se spécialise dans la couverture des propriétés historiques. C’est préférable, surtout si la maison a plus de 100 ans.

 

Partager avec: