Quels sont les réels enjeux de la cybersécurité ?

Les problèmes liés à la sécurité informatique prennent de l’ampleur chaque année. Les entreprises sont conscientes de l’importance de la sécurisation de leurs données, mais elles n’anticipent pas forcément les attaques cybercriminelles. Une entreprise aura tendance à prendre des mesures qu’après la survenance d’un incident. Pourtant, il est primordial de savoir assurer la sécurité de ses données en amont. Pour ce faire, la cybersécurité est la solution. Voici les mesures essentielles à prendre par chaque entreprise pour protéger ses données.

Comment protéger son entreprise grâce à la cybersécurité

Toute entreprise doit préserver ses outils de productivité (ordinateurs et autres périphériques technologiques) contre les redoutables méfaits de la cybercriminalité. Pour ce faire, il faut équiper chaque matériel informatique d’un système de protection contre les virus comme un bug bounty par exemple. Si tel n’est pas le cas, chaque fois qu’un utilisateur se connecte sur internet, le risque qu’un virus s’introduise dans son ordinateur en moins d’une heure est grand. Aussi, l’antivirus doit être régulièrement mis à jour.

Lire également : Mobilité aérienne urbaine, l'avenir de la mobilité est-il dans l'air ?

L’entreprise peut aussi faire appel à des experts en cybersécurité. Ces professionnels proposent des solutions adaptées à la prévention de différents types d’actes susceptibles de menacer un réseau informatique. Vous pourrez ainsi bénéficier des avantages suivants :

  • La sécurisation des réseaux informatiques par des antivirus qui assurent non seulement la protection de l’installation, mais aussi une sécurisation de l’utilisation des clés USB ;
  • Une protection des équipements industriels vulnérables (cette action peut nécessiter un transfert du réseau préservé à l’extérieur pour assurer une protection contre toute malveillance informatique) ;
  • La sécurité des données concernant vos clients et le bon fonctionnement de leurs comptes respectifs.

Toutefois, avec ou sans l’aide de professionnels, vous devez créer des copies des fichiers les plus précieux et veiller à ce que ces copies soient inaccessibles par internet. Cela évite tout piratage ou destruction.

A découvrir également : Comment choisir son stylo scanner ?

Comment l’entreprise doit-elle réagir en cas d’attaque cybercriminelle ?

Si malgré toutes les précautions prises, l’entreprise est victime d’une fraude informatique, la première chose à faire est de porter plainte. Cette plainte peut être déposée dans un commissariat de police ou par courrier recommandé avec accusé de réception au procureur de la République. Ce dernier demandera une enquête à la police et si les auteurs sont identifiés, ils seront arrêtés. L’entreprise pourra se constituer partie civile devant le tribunal correctionnel.

Plusieurs infractions peuvent être qualifiées de cybercriminelles. Nous avons par exemple les détournements de fonds effectués par débit frauduleux des comptes d’une entreprise. Ce type d’infraction peut être commis par un salarié malhonnête ou une personne extérieure à l’entreprise bénéficiant généralement d’une complicité interne.

L’intrusion de virus pouvant détruire complètement les fichiers d’une entreprise et anéantir des mois ou des années de travail peut aussi être considérée comme un acte cybercriminel. Les documents Word, les feuilles de calcul ou les fichiers exécutables ayant une extension du type “.com” ou “.exe” sont les plus exposés à ce type de délit. Comme infraction cybercriminelle, on peut également citer :

  • le piratage du droit de propriété industrielle, de secrets de fabrication ou d’autres données confidentielles ;
  • le vol de fichiers destinés à une vente à des entreprises concurrentes.

Les cybercriminels sont souvent des individus sans aucun sens moral, il revient donc à chaque entreprise de prendre ses précautions.