Comment se passe le nouveau contrôle technique ?

Si vous êtes un nouveau propriétaire, vous n’avez certainement pas encore fait passer le contrôle technique à votre véhicule. Il s’agit du nouveau contrôle technique pour être plus précis. C’est donc un processus neuf avec une organisation précise.

La succession d’étapes

Pour passer un contrôle technique, il faut tout au moins savoir à quoi s’attendre. Il s’agit d’une succession d’étapes, de tests que votre véhicule va passer. Dans le cas d’espèce, l’on a 133 points à vérifier pour savoir si votre voiture répond aux normes en vigueur.

A voir aussi : Acheter une voiture neuve : pourquoi choisir la marque Nissan ?

Une fois, cette étape passée, l’on vous transmettra un rapport. Le rapport devra porter une mention spécifique servant de notation pour l’engin. Conformément à cette notation, l’on passera à la dernière étape.

A ce stade, l’on pourrait soit immobiliser votre véhicule, soit le laisser circuler, soit le renvoyer au garage pour un retour prochain.

Lire également : Comment faire de la voiture intelligente une réalité sur la route ?

La durée du test

Avec l’extension du nombre de points à vérifier à 133 points, le contrôle technique prend alors quelques minutes supplémentaires de votre temps.

Ce sont des professionnels agréés qui s’en occupent comme à l’accoutumée. Vous n’avez alors pas à vous plaindre de la lenteur du processus. Ils savent ce qu’ils font pour l’avoir fait plusieurs fois. Ils font alors de leur mieux pour finir au plus tôt. Dans le meilleur des cas, vous aurez fini en 45 minutes. Dans le pire, il faudra passer une heure sur les lieux. Cela ne devrait pas vous empêcher de régler cette formalité au plus vite. Surtout, il faut y aller en période d’activité creuse.

Les nouveaux points de contrôle

Pour prévenir les accidents et préserver la sécurité des usagers de la route, les autorités ont rajouté certains points. C’est ce qui a permis de passer de 124 points à 133. Il y a eu des défaillances majeures et des défaillances critiques qui ont été ajoutées à la liste. Cela veut dire qu’à présent l’on va vérifier plus spécifiquement votre système de freinage notamment. En dehors de cela, il doit y avoir des essuies-glace en bon état sur votre véhicule. L’important est de réussir à immobiliser les véhicules qui pourraient être des dangers en circulation.

Dans la pratique, l’on s’appuie sur les défaillances majeures. Il y en a 200 supplémentaires qui s’ajoutent à l’effectif de plus de 400 préalablement établi. Vous êtes donc tenu de faire le minimum nécessaire pour ne pas que votre véhicule soit immobilisé. Par ailleurs, il vaut mieux éviter la contre-visite. Pour cela, passer par un garage professionnel avant la date du contrôle technique.

Le prix du nouveau contrôle technique

Avec la batterie de tests à réaliser et les défaillances rajoutées, le niveau de précision est plus accru. Pour cela, il y a eu une mobilisation de fonds et une formation du personnel. Cela a également nécessité une plus grande usure des outils, des équipements et plus de temps.

A cet effet, le coût du contrôle technique exige un investissement financier plus grand. Ainsi, si vous aviez l’habitude de débourser 60 euros, vous allez connaître une hausse de 20 %. Cela portera les frais à 75 euros.

Partager avec: