Compresseur d’air : qu’est-ce que c’est et à quoi ça sert ?

compresseur

Vous n’avez pas besoin de connaissances spécialisées en ingénierie pour savoir ce qu’est un compresseur, comment il fonctionne et quelles sont ses utilisations. Découvrez ce qu’il faut savoir sur cet appareil pour comprendre comment l’air comprimé est produit et à quoi il peut servir !

Qu’est-ce qu’un compresseur ?

Le compresseur d’air est une machine dont la tâche principale est d’augmenter la pression de gaz. Cela est généralement obtenu par une réduction du volume du gaz, appelée compression. Le compresseur se caractérise par un taux de compression élevé, ce qui signifie que la pression du gaz y atteint un niveau auquel il peut être utilisé comme fluide de travail.

Lire également : Qui est la femme de Lewis Hamilton ?

Bien qu’en principe, cet appareil puisse fonctionner avec différents types de gaz, il est le plus souvent utilisé pour comprimer de l’air. D’où son énorme popularité dans les domaines les plus divers de l’activité humaine. En effet, l’air est disponible partout et gratuitement, de sorte que sa forme comprimée devient un fluide de travail extrêmement attrayant et économique. C’est pourquoi les compresseurs sont aujourd’hui solidement implantés dans les usines de fabrication et les installations industrielles, ainsi que dans toutes sortes d’entreprises de services, en particulier dans les secteurs de l’automobile et de la construction/réparation. En outre, ces dernières années, ils deviennent de plus en plus populaires dans les ménages, parmi les passionnés d’automobile et les bricoleurs, facilitant de nombreux travaux à la maison, dans le jardin ou dans le garage.

A voir aussi : Pourquoi ne pas dormir les pieds vers la porte ?

Cependant, l’expression « on ne saurait contenter tout le monde » peut être employée par rapport à ces machines. Il n’y a pas de compresseurs qui conviendraient à tout le monde et seraient bons pour toutes les tâches. En raison de la conception et du type de mécanisme de compression, il existe de nombreux types différents de compresseurs. La classification la plus simple permet de distinguer les variantes suivantes :

Compresseurs volumétriques, dans lesquels le gaz est comprimé par déplacement positif ou non positif (cas de compresseurs à membrane) :

  • à piston
  • rotatifs à vis
  • à membrane
  • scroll
  • à palettes

Compresseurs dynamiques, dans lesquels le gaz est comprimé par déplacement dynamique :

  • radiaux
  • diagonaux
  • axiaux
  • centrifuges

Pour expliquer de manière simple et accessible ce qu’est un compresseur et comment il fonctionne, nous utiliserons l’exemple des compresseurs à piston qui sont de loin les plus populaires des compresseurs volumétriques. Étant beaucoup moins cher (non seulement à l’achat, mais aussi lors de l’utilisation et de l’entretien), ils l’emportent sur les compresseurs à vis ou à palettes. Ainsi, si vous ne recherchez pas un appareil destiné à un usage industriel professionnel, c’est certainement le compresseur à piston qui devrait vous intéresser au premier chef.

Applications des compresseurs

compresseur pneu

Le compresseur à piston est le type de compresseur le plus courant et le plus apprécié par la plupart des utilisateurs. En raison de sa facilité d’utilisation, il était autrefois considéré comme un « compresseur de garage » typique, destiné principalement aux amateurs et aux semi-professionnels. Cependant, ce n’est pas tout à fait vrai.

Comme tout compresseur volumétrique, le compresseur à piston comprime l’air dans des cycles répétés d’aspiration et de refoulement. Cela signifie que l’air est aspiré de l’environnement vers l’intérieur de l’appareil où il est comprimé. Déjà sous forme comprimée, l’air est poussé dans le réservoir, d’où il peut être déchargé directement vers le récepteur (par exemple un outil pneumatique) en tant que fluide de travail prêt à l’emploi. C’est le mouvement répétitif du piston dans le cylindre qui est responsable de l’ouverture et de la fermeture de la soupape d’aspiration et de la soupape de refoulement, ainsi que du processus de compression de l’air lui-même. Le fonctionnement du bloc-piston est réglé par un mécanisme à manivelle entraîné par le moteur. Le piston dans le cylindre monte et descend dans un mouvement alternatif, ce qui réduit le volume de gaz (la compression susmentionnée). Ainsi, l’air injecté dans le réservoir et finalement expulsé par le compresseur a une pression plus élevée que l’air aspiré.

Les possibilités d’utilisation du compresseur dépendent du niveau de cette pression et de la quantité d’air comprimé que l’appareil est capable de produire pendant une unité de temps. Par exemple, compresseurs avec une pression maximale de 6 à 8 bars et une capacité effective de 150-200 l/min (250-333 m³/s) sont principalement utilisés pour gonfler des pneus, des ballons et divers types de jouets, souffler des machines et des équipements et nettoyer des surfaces. De plus, le compresseur est une source fiable d’énergie pour les outils pneumatiques, tels que les pistolets de peinture, de vernissage ou de sablage, les perceuses, les tournevis, les meuleuses et les clés à choc. Cependant, pour le bon fonctionnement, ils nécessitent généralement un compresseur avec un rendement plus élevé.

Des compresseurs plus performants sont utilisés avec succès dans les ateliers automobiles et de vulcanisation et aussi — bien que cela soit de plus en plus rare — dans les ateliers de carrosserie et de peinture où ils sont utilisés, entre autres, pour alimenter les machines spécialisées et les équipements d’atelier. Ils sont également appliqués dans les domaines de la construction, de la rénovation et de l’horticulture. Grâce aux avancées technologiques qui n’ont pas échappé à l’industrie pneumatique, les nouveaux modèles de compresseurs à piston surprennent par leurs performances techniques et sont capables de répondre à des exigences toujours plus élevées.

La première question posée dans le titre de cet article peut donc trouver une réponse quelque peu paradoxale : un compresseur, c’est ce à quoi il sert. Ce n’est pas pour rien qu’on dit souvent « compresseur pour la peinture », « compresseur pour le sablage » ou « compresseur pour le garage ». L’applicabilité de cet appareil est définie par un certain nombre de paramètres qu’il convient de connaître afin de sélectionner le compresseur le mieux adapté à vos besoins.

Si vous avez des difficultés à choisir un compresseur, il est toujours préférable de prendre contact avec un expert qui pourra vous conseiller sur le modèle qui vous conviendra le mieux. Par exemple, les conseillers professionnels d’Airpress, qui produit et distribue des équipements pneumatiques sur les marchés européens pendant plus de 60 ans, peuvent donner des informations spécialisées et de vous aider à choisir le bon compresseur.