Comment réévaluer votre plan de dépenses en 7 étapes

Les besoins et les préférences changent, tout comme les dépenses et les épargnes. Toutefois, le budget est réel et réalisable. La fin de l’année est le moment idéal pour examiner en profondeur la situation financière et apporter des changements au plan de dépenses.

1. Tenir compte des changements

Depuis une décennie, le coût de la vie augmente si rapidement que le budget se trouve être un peu serré. Il est important de voir ce qui a entraîné une augmentation des dépenses et d’y apporter des changements. Il s’agit peut-être de l’achat d’un nouveau téléphone cellulaire, d’un changement d’opérateur, d’un déménagement, ou de l’achat d’une nouvelle voiture. En tout cas, cela a affecté toute une série de dépenses habituelles. Ainsi, il faut :

A lire également : Formation commerciale et formation de cadres en Europe

  • vérifier les dépenses au cours de la dernière année et,
  • tenir compte des changements prévus pour l’année suivante, comme avoir un bébé ou voyager davantage.

2. Lister les dépenses habituelles

Pour connaitre les dépenses quotidiennes, il faut :

  • passer en revue les transactions effectuées durant toute l’année à l’aide d’une application de gestion financière ;
  • répartir les relevés de carte de débit ou de crédit par catégorie ou par détaillant.

De cette façon, on peut vérifier les objets de dépenses habituelles et évaluer le montant qu’il faut mettre de côté pour les dépenses discrétionnaires. Ce sont les dépenses variables non liées à des factures. Enfin, il faut calculer les dépenses pour l’épicerie, le magasinage, les divertissements, les repas au restaurant d’un mois donné et répartir en conséquence.

Lire également : Des systèmes de sécurité qui deviennent de plus en plus précis

3. Planifier les mois à venir

Idéalement, il faut avoir un plan de dépenses pour les six à 12 prochains mois en fixant les besoins pour les articles coûteux. Ainsi, il faut créer des épargnes pour les dépenses importantes, comme les voyages, les fêtes d’anniversaire et l’équipement pour les passe-temps et les projets. « Tenir un plan de dépenses à jour est utile et avantageux parce qu’il permet de planifier l’utilisation de l’argent, au lieu de regarder en arrière et souhaiter avoir fait autre chose », a expliqué Kayse Kress, un planificateur financier. « Il est important de prioriser les objectifs au cas où on ne pourra pas tout accomplir tout de suite. Ne jamais se décourager et considérer cela comme quelque chose qu’on peut faire plus tard ».

4. Réduire les dépenses en utilisant l’approche neutre sur le plan des coûts

Une façon de réduire les dépenses est d’opter pour l’approche « coût-neutre ». Ceci tend à économiser dans certains domaines et à transférer l’argent dans d’autres.

Par exemple, en changeant d’opérateur mobile, on arrive à économiser 41 euros par mois sur la facture d’un téléphone cellulaire. Passer d’un compte personnel à un compte de petite entreprise fait partie des avantages du travail autonome. Ces quelques euros vont servir à payer une dépense récurrente pour l’entreprise.

5. Épargner en optant pour les victoires faciles

Pour un coup de pouce motivationnel, on peut commencer par les « victoires faciles ». Il suffit de téléphoner à une entreprise pour connaître les rabais ou les promotions. Par exemple, des polices d’assurance offrent un taux d’escompte pour un forfait, il faut s’y inscrire pour le paiement automatique ou pour bénéficier du rabais de groupe.

6. Épargner d’abord

Même si c’est parfois impossible, l’épargne est le meilleur moyen d’atteindre les objectifs en essayant de bien vivre avec le reste. Il faut déterminer les frais de subsistance et réduire les besoins. Cependant, il est agréable de pouvoir payer des projets qui tiennent le plus au cœur et de ne pas dépenser à la va-vite.

7. Se fixer des dates d’achat

L’idéal serait d’effectuer un enregistrement mensuel pour tenir compte de tout changement. Si les dépenses sont partagées, il faut discuter ouvertement avec son partenaire sur une base régulière :

  • faire les dates d’échéance une fois par semaine pour catégoriser les dépenses ;
  • trouver des flux d’argent et chercher des domaines qui pourraient réduire les dépenses ;
  • avoir un plan pour contrôler les dépenses ;
  • explorer différentes options et créer une approche et un style de gestion de fonds.

Tout cela évitera les difficultés financières et permettra de mieux aligner les dépenses sur les valeurs et les objectifs. C’est le but d’un plan de dépenses.

Partager avec: