Comment réévaluer votre plan de dépenses en 7 étapes

Les besoins et les préférences changent, tout comme les dépenses et les épargnes. Toutefois, le budget est réel et réalisable. La fin de l’année est le moment idéal pour examiner en profondeur la situation financière et apporter des changements au plan de dépenses.

1. Tenir compte des changements

Depuis une décennie, le coût de la vie augmente si rapidement que le budget se trouve être un peu serré. Il est important de voir ce qui a entraîné une augmentation des dépenses et d’y apporter des changements. Il s’agit peut-être de l’achat d’un nouveau téléphone cellulaire, d’un changement d’opérateur, d’un déménagement, ou de l’achat d’une nouvelle voiture. En tout cas, cela a affecté toute une série de dépenses habituelles. Ainsi, il faut :

Lire également : Ce qu'il faut savoir pour économiser sur un revenu irrégulier

2. Lister les dépenses habituelles

Pour connaitre les dépenses quotidiennes, il faut :

  • passer en revue les transactions effectuées durant toute l’année à l’aide d’une application de gestion financière ;
  • répartir les relevés de carte de débit ou de crédit par catégorie ou par détaillant.

De cette façon, on peut vérifier les objets de dépenses habituelles et évaluer le montant qu’il faut mettre de côté pour les dépenses discrétionnaires. Ce sont les dépenses variables non liées à des factures. Enfin, il faut calculer les dépenses pour l’épicerie, le magasinage, les divertissements, les repas au restaurant d’un mois donné et répartir en conséquence.

3. Planifier les mois à venir

Idéalement, il faut avoir un plan de dépenses pour les six à 12 prochains mois en fixant les besoins pour les articles coûteux. Ainsi, il faut créer des épargnes pour les dépenses importantes, comme les voyages, les fêtes d’anniversaire et l’équipement pour les passe-temps et les projets. « Tenir un plan de dépenses à jour est utile et avantageux parce qu’il permet de planifier l’utilisation de l’argent, au lieu de regarder en arrière et souhaiter avoir fait autre chose », a expliqué Kayse Kress, un planificateur financier. « Il est important de prioriser les objectifs au cas où on ne pourra pas tout accomplir tout de suite. Ne jamais se décourager et considérer cela comme quelque chose qu’on peut faire plus tard ».

4. Réduire les dépenses en utilisant l’approche neutre sur le plan des coûts

Une façon de réduire les dépenses est d’opter pour l’approche « coût-neutre ». Ceci tend à économiser dans certains domaines et à transférer l’argent dans d’autres.

Par exemple, en changeant d’opérateur mobile, on arrive à économiser 41 euros par mois sur la facture d’un téléphone cellulaire. Passer d’un compte personnel à un compte de petite entreprise fait partie des avantages du travail autonome. Ces quelques euros vont servir à payer une dépense récurrente pour l’entreprise.

5. Épargner en optant pour les victoires faciles

Pour un coup de pouce motivationnel, on peut commencer par les « victoires faciles ». Il suffit de téléphoner à une entreprise pour connaître les rabais ou les promotions. Par exemple, des polices d’assurance offrent un taux d’escompte pour un forfait, il faut s’y inscrire pour le paiement automatique ou pour bénéficier du rabais de groupe.

6. Épargner d’abord

Même si c’est parfois impossible, l’épargne est le meilleur moyen d’atteindre les objectifs en essayant de bien vivre avec le reste. Il faut déterminer les frais de subsistance et réduire les besoins. Cependant, il est agréable de pouvoir payer des projets qui tiennent le plus au cœur et de ne pas dépenser à la va-vite.

7. Se fixer des dates d’achat

L’idéal serait d’effectuer un enregistrement mensuel pour tenir compte de tout changement. Si les dépenses sont partagées, il faut discuter ouvertement avec son partenaire sur une base régulière :

  • faire les dates d’échéance une fois par semaine pour catégoriser les dépenses ;
  • trouver des flux d’argent et chercher des domaines qui pourraient réduire les dépenses ;
  • avoir un plan pour contrôler les dépenses ;
  • explorer différentes options et créer une approche et un style de gestion de fonds.

Tout cela évitera les difficultés financières et permettra de mieux aligner les dépenses sur les valeurs et les objectifs. C’est le but d’un plan de dépenses.

8 Évaluer les dépenses inattendues et prévoir une réserve

Malgré tous nos efforts pour planifier et contrôler nos dépenses, il y aura toujours des imprévus qui se présenteront. C’est pourquoi il faut prendre en compte ces éventualités lors de l’élaboration d’un budget.

Les dépenses inattendues peuvent inclure des factures médicales, des réparations automobiles ou ménagères, ou même un licenciement soudain. Il faut avoir une réserve financière pour faire face à ces situations.

Une bonne règle générale consiste à constituer une épargne équivalente à trois mois de salaire afin d’être prêt en cas d’imprévu. Cette somme doit être gardée dans un compte séparé et ne doit pas être utilisée pour les dépenses courantes.

Il peut aussi être judicieux de disposer d’une carte de crédit avec une limite suffisante comme filet de sécurité supplémentaire, mais elle doit être utilisée avec précaution car elle peut entraîner des dettes importantes si elle n’est pas remboursée immédiatement.

Il faut régulièrement évaluer son plan financier et ses objectifs tout en ajustant le budget au fur et à mesure que la vie change. Les plans financiers doivent rester flexibles afin qu’ils puissent s’adapter aux imprévus tout en nous permettant d’atteindre nos buts financiers sur le long terme.

En suivant ces sept étapes simples • connaître ses revenus, catégoriser ses dépenses, identifier les habitudes coûteuses, fixer des priorités claires, trouver des moyens pour économiser, se fixer des dates d’achat et prévoir une réserve • vous pourrez évaluer votre plan de dépenses actuel et le mettre à jour pour répondre aux besoins présents et futurs. En gardant un œil vigilant sur vos finances, vous serez en mesure de vivre dans vos moyens tout en accomplissant vos objectifs financiers.

9 Faire le suivi de ses dépenses et ajuster son plan régulièrement

Vous devez suivre vos finances pour éviter les surprises désagréables. Cela signifie qu’il faut tenir à jour une liste de toutes les dépenses, y compris celles qui sont considérées comme mineures, telles que l’achat d’un café ou la location d’un film.

De nombreux outils numériques peuvent être utilisés pour faire ce suivi, tels que des applications mobiles dédiées ou des feuilles de calcul Excel. L’utilisation de ces outils permet aussi de mieux comprendre où va notre argent et comment il est dépensé.

Une fois que vous avez une idée claire sur vos habitudes financières, il est temps d’ajuster votre budget. Si vous remarquez que certaines catégories représentent une proportion disproportionnée par rapport aux autres postes budgétaires, cela peut signifier qu’il y a place à économiser dans cette catégorie en particulier.

En modifiant votre budget en conséquence, vous pouvez atteindre plus rapidement vos objectifs financiers tout en vivant confortablement et sans stress financier inutile.

‘Comment réévaluer votre plan de dépenses en 7 étapes’ est un guide pratique pour établir un budget efficace qui répondra à vos besoins présents et futurs. En identifiant clairement vos revenus, en catégorisant correctement vos dépenses, en supprimant les habitudes coûteuses tout en fixant des priorités claires, en trouvant des moyens pour économiser, en vous fixant des dates d’achat et en prévoyant une réserve financière suffisante, vous serez en mesure de mieux contrôler votre situation financière et d’améliorer vos perspectives à long terme. Lorsque vous suivez ces étapes simples et prenez le temps d’examiner régulièrement votre budget, vous êtes assuré d’être sur la bonne voie vers une vie plus stable financièrement parlant.